Isabelle

Reposez votre Gala et lisez-moi ça ! Isabelle est blonde avec des yeux bleus perçants et elle est coiffeuse. Voilà pour le cliché. Elle possède aussi de jolies boucles naturelles qu’elle affectionne ! Alléluia ! La coiffure est une véritable vocation pour Isabelle. Petite fille, elle coupait déjà les cheveux de ses poupées et adorait «aller chez le coiffeur» avec sa mère. Elle chérissait l’atmosphère prodigieuse de ce monde tourbillonnant, l’odeur de la laque, les sourires, le fait que l’on prenne soin d’elle avec bienveillance et douceur. Le plus bel endroit au monde !
 
Isabelle grandit dans les Ardennes, à Charleville-Mézières. Sportive, elle pratique la natation, le tennis et le basket. Pendant plusieurs années, elle part en vacances avec son petit frère et ses parents fonctionnaires [une maman laborantine et un papa cuisinier] à Alès dans le Gard. Des vacances de rêves dans un camping, où son frère et elle retrouvent une bande de copains d’une année sur l’autre. Elle redouble sa troisième car elle n’apprécie pas vraiment l’école. Elle aime plutôt composer des bouquets de fleurs des champs ou réaliser des bijoux en cachette [faisant croire qu’elle potassait ses devoirs] ! Elle entre en apprentissage, ce qui lui semble plus concret et plus judicieux que d’aller au lycée. Elle décide alors de suivre une camarade afin de s’inscrire dans une école de coiffure et d’y passer un CAP. Isabelle est impatiente d’entrer dans la vie active, de découvrir le monde professionnel et surtout de quitter le giron familial.
 
Elle trouve un maître d’apprentissage dans un salon de Charleville-Mézières. C’était assez joyeux, elle était entourée alors de collègues plus âgées qu’elle mais bienveillantes. Peu de temps après, son frère lui emboîte le pas et devient apprenti coiffeur à son tour, dans le même salon. Dans le train qui la reconduit chaque jour chez elle, Isabelle note et décortique dans un cahier toutes les réflexions qui vont lui permettre de mieux appréhender les gens, et surtout d’affiner son expertise capillaire. Elle analyse ses gestes, visualise, cherche et progresse. Son sens de l’observation, son intuition et sa sensibilité vont lui permettre de percevoir les peurs, les doutes, les rêves de ses clients. Leurs postures et leurs gestuelles deviennent autant d’indices pour elle. Une vraie tête chercheuse !
Elle aime prendre son temps, écouter pour contenter une demande ou faire des propositions. La coiffure est pour elle un art éphémère dont elle aime l’aspect créatif et manuel. Elle aime aussi aider les femmes à réparer l’estime d’elles-mêmes, quels que soient leur âge, leur condition sociale ou leur apparence.

L’approche de la coiffure est très différente selon qu’elle coiffe un homme ou une femme. Avec les hommes, c’est souvent drôle, léger mais mécanique et assez répétitif [instructif, n’est-ce pas ?]. Ils sont peu enclins aux changements, voire récalcitrants. Avec eux, ce n’est jamais assez court ! Tandis qu’avec les femmes, c’est tout l’inverse : « Surtout pas trop court !" [la demande récurrente] ! Comme dans le sketch de Muriel Robin : « On coupe mais on garde toute la longueur» ! Coiffer une femme, ce sont les discussions profondes, de l’ordre de l’intime. Il y a de la sensibilité, de l’écoute, des confidences et de nombreux échanges. Avec les enfants, ça décoiffe ! Elle aime aussi qu’ils se trouvent beaux. Elle pense notamment à une petite fille un peu ronde, à qui elle a permis de se trouver jolie grâce à un chignon magique ! Il lui est arrivé de coiffer jusqu’à 3 ou 4 générations.

Coiffeuse depuis plus de 25 ans, Isabelle a travaillé 16 ans dans un salon de la rue de Bellechasse du select 7ème arrondissement de Paris, où elle s’épanouira et s’amusera beaucoup. Ce sera pour elle une merveilleuse expérience ! Néanmoins, l’envie de bouger qui la taraudait depuis 7 ans déjà, va alors se préciser. Après avoir songé un temps à l’enseignement de la coiffure, Isabelle va entreprendre un bilan de compétences. Assez naturellement, son bilan l’oriente vers le conseil en image. Une amie lui rappellera des années plus tard, qu’elle endossait déjà ce rôle à la perfection à l’adolescence. Une vocation vous disait-on.
 

Isabelle se jette à l’eau et entame une formation de plusieurs mois à l’Institut de Relooking International [IDRI]. Cette nouvelle voie, n’est pas une recherche éperdue d’esthétique mais l’envie d’aider les gens à accoucher d’eux-mêmes. Isabelle serait donc sage femme, sans le savoir.
 

Son approche en tant que coach se veut humaine : répondre aux besoins, être à l’écoute, ne pas juger et ne pas déguiser les gens. Eveiller et valoriser l’image de soi, tendre vers plus d’assurance, de bienveillance, se regarder différemment font partie de ses objectifs. Pour Isabelle, personne n’est moche ! Elle n’a rien contre les émissions et la médiatisation du métier de relookeur. Elles ont le mérite de faire connaître cette profession au plus grand nombre.


Sa démarche se distingue de ses homologues relookeurs, coachs ou conseillers, par une grande écoute, une passion pour la couleur [ses effets, sa symbolique, ses harmonies], un savoir faire et une expertise évidente dans la coiffure. Lorsqu’elle vous rencontre pour la 1ère fois, Isabelle regarde votre façon de bouger, de parler, si vous êtes ouvert, agréable. Elle pourrait passer des heures à une terrasse de café pour observer les passants, de manière accueillante, tolérante et professionnelle. Elle aime sincèrement les gens et attend d’eux qu’ils se racontent autrement que par des mots.

Désormais, Isabelle possède le statut d’auto-entrepreneur afin d’exercer son nouveau métier. Elle continue de se former, notamment au maquillage, participe à des salons et mise sur un solide carnet d’adresses ainsi que le bouche à oreille afin de prodiguer ses conseils. Quand Isabelle ne relooke pas, elle aime voir des expositions de peinture, la photographie, le cinéma, la marche à pied [à travers Paris en l’occurrence], le yoga, se faire masser et créer des bijoux [une vraie drogue] !

Avouez qu’un tri de votre garde-robe ne serait pas inutile ! Nous avons tous besoin de conseils à un moment donné, surtout dans une société ou l’apparence compte à ce point. Un avis s’avère souvent bien utile sur la coupe d’un vêtement, notre morphologie, pour révéler nos atouts ou encore camoufler nos petits [ou gros] défauts. Dieu merci, vous avez désormais une adresse de confiance : celle d’Isabelle !


Dessin provenant de l'album Gloria va à l'essentiel, de Marianne Maury Kaufmann dite MMK ©
« Parce qu'il est essentiel de prendre soin de soi et de son image, j'ai créé mon agence de conseil en image pour répondre à vos besoins, de la tête aux pieds. »

Isabelle est dans le ELLE du 17 janvier 2014

Sur rendez-vous uniquement au : 06.84.62.13.62

Le site d’Isabelle (conseils, prestations, tarifs, coordonnées) : 
http://www.isabelle-berthet.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire